Président de la division Bombardier Aviation et deuxième plus haut salarié de Bombardier derrière l’ancien président Alain Bellemare au cours des dernières années, David Coleal quittera l’entreprise, a annoncé Bombardier jeudi.

Jean-François Codère Jean-François Codère
La Presse

La vente imminente de Bombardier Transport à Alstom fera en sorte que la division qu’il dirige sera bientôt la seule de l’entreprise. Son rôle devenait donc superflu et ses fonctions seront comblées par le nouveau président et chef de la direction, Éric Martel.

M. Coleal était entré en fonction le 1er juin 2015, peu de temps après l’arrivée de M. Bellemare. Il dirigeait au départ la division des Avions d’affaires, laquelle était elle-même devenue la seule de l’entreprise dans le secteur aéronautique après les ventes des activités liées aux avions commerciaux, dont la C Series, le Q400 et le CRJ.

La rémunération totale de M. Coleal a oscillé entre 5 et 5,3 millions de dollars américains au cours des trois dernières années. C’est autant que ce que prévoit verser Bombardier à M. Martel en 2020, soit environ 5,1 millions US.