(Montréal) Bombardier, qui effectue un recentrage vers les avions d’affaires, a décidé d’éliminer le poste de David Coleal, qui avait été recruté il y a plus de cinq ans pour diriger cette division.

La Presse Canadienne

Après la clôture des marchés, jeudi, l’entreprise québécoise a expliqué qu’elle avait « amorcé le processus de rationalisation de son équipe de haute direction ».

Par voie de communiqué, le président et chef de la direction de Bombardier, Éric Martel, a indiqué que la « vente de Bombardier Transport étant presque achevée », le temps était venu de simplifier la structure de la haute direction. Le moment du départ de M. Coleal n’a pas été précisé.

À la Bourse de Toronto, jeudi, le titre de catégorie B de Bombardier a clôturé à 34 cents, en hausse d’un cent, ou 3 %.