(Vancouver) Le détaillant de loisirs de plein air en difficulté Mountain Equipment Co-op (MEC) s’oppose à une proposition visant à reporter sa vente à une société d’investissement privée américaine, affirmant qu’il y a « urgence significative » à conclure la transaction.

La Presse Canadienne

Kevin Harding, de la campagne Save MEC, a déposé une demande devant une cour de la Colombie-Britannique, la semaine dernière, pour ajourner la vente à Kingswood Capital Management, une société californienne, dans le cadre d’un effort visant à mobiliser des fonds pour préserver le statut de coopérative du détaillant.

Dans une réponse déposée lundi, MEC doutait de la capacité du groupe à aider à résoudre les problèmes de liquidité du détaillant, notant qu’aucune des sources de financement potentielles proposées n’impliquait « des engagements concrets ou des options réalistes ».

Selon la société, étant donné le nombre de problèmes à résoudre avant la clôture de la vente, y compris les négociations avec les propriétaires, l’ajournement proposé mettrait la transaction en péril.

MEC dit qu’il est urgent que la vente se termine avant que le détaillant ne subisse « d’importantes pertes de trésorerie hebdomadaires », qui pourraient s’aggraver avec une deuxième vague de cas de COVID-19.

La société affirme également qu’une clôture rapide est nécessaire pour que Kingswood puisse profiter de la prochaine période du magasinage des Fêtes.