Les commerçants de la rue Saint-Denis devraient connaître « dans les prochaines semaines » les détails du programme d’aide financière promis par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, à la suite des travaux d’aménagement du Réseau express vélo (REV) sur cette artère.

Isabelle Ducas Isabelle Ducas
La Presse

Ces travaux, en cours depuis le mois dernier, suscitent la polémique. Certains commerçants craignent une importante baisse de leurs revenus, pendant la durée du chantier de la piste cyclable, et par la suite, puisque les voitures auront moins d’espace pour circuler.

« Nous sommes en train de concevoir le programme, ça va aller très rapidement. Il sera présenté dans les prochaines semaines au comité exécutif, et aussi au prochain conseil municipal », a indiqué Luc Rabouin, maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, pendant la séance du conseil municipal, lundi après-midi.

« On aura un programme simple, facile d’accès et rapide d’exécution », a-t-il promis.

M. Rabouin répondait à une question de la conseillère de l’opposition Karine Boivin-Roy, qui soulignait que le taux d’inoccupation des locaux commerciaux sur la rue Saint-Denis atteint 25 %, en hausse de 6 % depuis janvier dernier. « Plusieurs commerces de destination sont au bord de la faillite », a-t-elle déploré.

Il existe déjà à la ville un programme de compensation financière pour les commerçants qui subissent l’impact de travaux majeurs, qui offre une aide pouvant atteindre 30 000 $ par année.

L’administration municipale a promis d’adapter ce programme aux commerçants de la rue Saint-Denis, même si le chantier d’aménagement du REV est de moindre durée.