(Calgary) Canadian Natural Resources a surpassé les attentes des analystes, même si elle a vu ses revenus diminuer de moitié et son résultat se transformer en perte.

La Presse canadienne

Le producteur d’énergie de Calgary a affiché jeudi une perte de 310 millions, ou 26 cents par action, pour son deuxième trimestre, ce qui se compare à un profit de 2,8 milliards, ou 2,36 $ par action, pour la même période l’an dernier.

Sa perte ajustée a atteint 772 millions, ou 65 cents par action, comparativement à un profit ajusté de 1,04 milliard, ou 87 cents par action, au deuxième trimestre de 2019.

Les revenus du trimestre clos le 30 juin se sont chiffrés à 2,94 milliards, en baisse par rapport à ceux de 5,93 milliards de la même période l’an dernier.

Les analystes s’attendaient à ce que Canadian Natural Resources affiche une perte ajustée de 85 cents par action, à partir de revenus de 2,84 milliards, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

La société a produit l’équivalent de 1,16 million de barils de pétrole par jour au cours du trimestre, incluant environ 922 000 barils par jour de brut et de liquides du gaz naturel, ce qui représentait une hausse par rapport à la production de 1,02 million de barils par jour, incluant 770 000 barils par jour de brut et de liquides du gaz naturel, réalisée un an plus tôt.

« Canadian Natural se trouve dans une solide position grâce à la flexibilité de son capital et à son attention soutenue au contrôle des coûts, ce qui maximise ses marges dans l’environnement volatil des prix des ressources naturelles. L’efficacité de nos stratégies et notre habileté à exécuter ces stratégies nous permettent de réagir rapidement aux changements des marchés et à la volatilité des prix des ressources », a affirmé le président de l’entreprise, Tim McKay.