(Toronto) Porter Airlines a prolongé mardi, pour une troisième fois depuis le début de la pandémie, la suspension de tous ses vols, lesquels ne reprendront pas avant le 7 octobre.

La Presse canadienne

Le transporteur avait précédemment prévu de reprendre ses vols le 31 août, après avoir initialement fixé une date à la fin juillet.

Porter a expliqué que sa décision découlait de restrictions de voyage, incluant la fermeture de la frontière canado-américaine, les quarantaines obligatoires à l’arrivée au pays et la bulle de voyage du Canada atlantique qui nécessite 14 jours d’auto-isolement pour les non-résidents qui entrent dans la région.

Le chef de la direction, Michael Deluce, a indiqué que ces barrières aux voyages servaient « à garder la plupart des gens à la maison et ne montraient aucun signe d’assouplissement ».

Avec cette prolongation de la suspension des vols, Porter, qui a interrompu ses activités le 21 mars, aura immobilisé sa flotte pendant au moins six mois et demi cette année.

La ligne aérienne a annoncé qu’elle supprimerait les frais de modification et d’annulation sur tous les tarifs réservés jusqu’au 7 octobre.

Porter, qui dessert des villes de l’est du Canada et des États-Unis, est l’une des nombreuses compagnies aériennes canadiennes à avoir immobilisé une partie ou la totalité de sa flotte au milieu des fermetures de frontières et du plongeon de la demande pour les voyages déclenché par l’épidémie de COVID-19.