(Stellarton) Empire a annoncé mercredi avoir l’intention de dépenser 2,1 milliards au cours des trois prochaines années pour la construction et la rénovation de magasins, l’expansion de son offre de commerce électronique et celle de son portefeuille de marques privées, afin d’augmenter de 500 millions ses résultats annualisés.

La Presse canadienne

La société néo-écossaise, notamment propriétaire des enseignes IGA et Sobeys, a précisé qu’elle utiliserait une partie de l’argent pour ouvrir environ 20 nouveaux magasins Farm Boy en Ontario et convertir entre 30 et 35 magasins conventionnels dans l’Ouest canadien en établissements FreshCo.

L’augmentation cible de 500 millions du bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement annuel proviendra de l’augmentation de sa part de marché et de la gestion « disciplinée » de ses coûts et de ses marges.

La cible financière ne tient pas compte de l’impact de la pandémie COVID-19.

Le plan stratégique, baptisé Projet Horizon, fait suite à son plan triennal précédent, qui a surpassé son objectif d’économies de 550 millions.

La publication du plan a été retardée depuis mai, la société se concentrant sur l’ajustement à la pandémie, qui a entraîné une augmentation du trafic vers ses magasins.

« Alors que le secteur de la vente au détail du Canada réagit encore aux bouleversements causés par la pandémie, il n’a jamais été aussi clair que nous devons être en mesure de servir les clients au moment, à l’endroit et de la manière de leur choix », a affirmé dans un communiqué le président et chef de la direction d’Empire, Michael Medline.