(Toronto) L’exploitant de l’aéroport Pearson de Toronto réduit la taille de ses effectifs de 27 % en raison d’une diminution du trafic au plus grand aéroport du Canada.

La Presse canadienne

L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) affirme que sur les 500 postes à supprimer, 300 impliqueront des licenciements et des départs volontaires.

Les autres postes sont actuellement vacants.

Selon la GTAA, le nombre de passagers à Pearson est tombé à son niveau d’exploitation de 1996 depuis que la pandémie de COVID-19 a fait chuter le nombre de voyages en avion.

Elle indique que certaines réductions entrent en vigueur mardi et que des départs d’employés se poursuivront tout au long de l’automne.

L’exploitant de l’aéroport affirme qu’il travaille également avec le syndicat Unifor et l’association des pompiers de l’aéroport Pearson pour mettre en œuvre les changements tout en respectant leur contrat de travail.