Une filiale de Fiera Capital lance une offensive dans le crédit privé auprès de PME américaines et européennes.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

L’objectif est d’atteindre 600 millions d’ici deux ans. Pour y parvenir, Fiera Comox soutient avoir déjà des engagements initiaux de 80 millions de la part de Fiera Capital et de deux partenaires stratégiques (une caisse de retraite canadienne et un investisseur américain).

Leur engagement a d’ailleurs déjà permis de compléter les deux premiers investissements aux États-Unis et en Europe.

Cette nouvelle stratégie internationale de crédit privé complétera les stratégies en agriculture et placements privés de Fiera Comox, et la direction estime qu’elle complétera aussi les stratégies de dette privée de Fiera Capital au Canada et en Asie.

Les dirigeants de Fiera Comox voient une opportunité intéressante pour les investisseurs dans l’optique où « les PME requièrent des capitaux pour continuer à croître et opérer dans l’environnement actuel ».

L’actif sous gestion de Fiera Comox s’élevait à 830 millions en date du début avril.