(Halifax) La chaîne d’alimentation Sobeys annonce le retrait des tablettes des friandises « Sweet Sixteen » produites par la Confiserie Mondoux, du Québec, car elles étaient accompagnées d’un slogan jugé offensant.

La Presse canadienne

Les affiches placées à côté des friandises mentionnaient, en anglais, « barely legal level of sweetness » (niveau de sucre tout juste légal).

Or, en langue anglaise, les mots « barely legal » peuvent avoir une connotation sexuelle associée à de la pornographie impliquant de très jeunes femmes.

Des consommateurs ont transmis des plaintes en début de semaine et sur Twitter, Sobeys a dit avoir procédé sans délai au retrait des friandises et du slogan controversé des magasins de la Nouvelle-Écosse où les bonbons étaient vendus.

Pour sa part, dans un communiqué transmis à Global, Confiserie Mondoux a présenté ses excuses et a expliqué que le message offensant résultait d’une mauvaise traduction. La compagnie basée à Laval a assuré qu’elle prenait l’entière responsabilité de l’incident.

Sobeys est une propriété d’Empire, qui possède aussi les magasins IGA.