TC Transcontinental a annoncé mercredi la fermeture définitive de deux imprimeries au Québec, une décision qui entraînera la perte d’environ 30 emplois chacune.

La Presse canadienne

Les usines d’impression Transcontinental de la Capitale, à Québec, et Transcontinental Qualimax, à Gatineau, se consacraient presque exclusivement à l’impression des journaux quotidiens de Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i), anciennement détenus par Groupe Capitales Médias.

Les deux installations avaient déjà interrompu temporairement leurs activités depuis la fin mars, lorsque CN2i avait décidé de mettre fin à ses éditions papier en semaine en raison de la crise liée à la pandémie de COVID-19. Or, la coopérative a annoncé à la fin de la semaine dernière que la publication en semaine des éditions papier serait plutôt permanente.

CN2i est l’éditeur des journaux Le SoleilLe DroitLe NouvellisteLe Quotidien-Le ProgrèsLa Tribune ainsi que La Voix de l’Est. Les deux imprimeries de Transcontinental ne poursuivaient leurs activités qu’à la demande de la coopérative, en raison de leur proximité de marché.

Les volumes d’impression des clients des deux usines maintenant fermées, incluant notamment les éditions du samedi des quotidiens de CN2i, ont été transférés chez Transcontinental Transmag à Montréal, où ils continueront d’être traités.

« Cette décision s’inscrit dans notre stratégie d’optimisation en continu de notre plateforme d’impression en ajustant notre capacité et nos coûts à nos volumes d’affaires », a indiqué dans un communiqué le vice-président principal, pour le Québec et l’Atlantique, de TC Imprimeries Transcontinental, Pierre Deslongchamps.