(Toronto) La société aurifère Iamgold a indiqué avoir suspendu les activités de sa mine d’or Rosebel dans le pays sud-américain du Suriname après que sept personnes ont été atteintes de la COVID-19, ce qui a déclenché une confrontation avec son syndicat.

La Presse canadienne

La société minière canadienne affirme qu’elle a agi pour obtenir des soins médicaux et mis les individus en quarantaine, tout en désinfectant leurs espaces d’habitation et leurs zones de travail.

Les activités ont été interrompues, a-t-elle précisé, lorsqu’un conflit avec le syndicat local a éclaté au sujet de sa tentative de faire respecter la distance physique en réduisant le nombre de travailleurs partageant les espaces d’habitation.

La minière affirme avoir décidé de suspendre ses activités jusqu’à ce que des contrôles appropriés soient en place pour protéger tous les employés.

Iamgold a ajouté que les gestionnaires de Rosebel étaient en communication permanente avec les employés, les autorités sanitaires et la communauté.

La mine sud-américaine représente un peu plus du tiers de la production d’or d’Iamgold. La société exploite également la mine Essakane en Afrique et la mine Westwood au Canada.