Alors que les boutiques de Montréal ont rouvert leurs portes, La Presse a recensé pour les petits et grands détaillants des outils et des produits qui aident à protéger les clients et les employés, parmi tous ceux qui se sont imposés depuis le début de la crise.

Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

Pour éviter les files

Booxi favorise la grande distanciation sociale ! Lancée en 2015, cette plateforme a pour but de personnaliser la relation des boutiques avec le consommateur. Récemment optimisée avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités, elle permet aux détaillants de planifier, grâce à un agenda numérique accessible par un bouton sur leur site internet, les visites, rendez-vous et collectes de marchandises de clients en magasin. « Les détaillants anticipent ainsi le trafic des clients, explique Elie Perez, cofondateur de Booxi. Ils peuvent aussi gérer, par la bande, le nombre d’employés en boutique. » Les forfaits commencent à 20 $ par mois, mais l’entreprise montréalaise laisse ses nouveaux clients essayer la plateforme gratuitement pendant trois mois. L’entreprise travaille tant au Québec qu’en France, avec des Mondou, Décathlon, Clarins et Frank and Oak.

Un nouveau site transactionnel

« Direction », « Gardez vos distances »… Xpression Num.Eric lançait récemment un site transactionnel pour vendre ses produits « COVID ». Le fabricant de kiosques d’exposition et spécialiste en impression de Terrebonne y expose notamment des autocollants de signalisation. Sa gamme de produits, créée en mars, comprend également des porte-affiches, plexiglas et bornes de désinfection. « Le trois quarts de la business est tombé, admet le président de l’entreprise, Éric Couture. Il a fallu se virer de bord très vite. On a développé notre site en deux semaines, une opération de deux, trois mois en temps normal. On va y ajouter nos autres produits au fur et à mesure. » Trois formats d’autocollants pour différents types de revêtement intérieur et extérieur (ronds, bandes et flèches) sont offerts. Xpression, qui compte des concessionnaires, pharmacies, épiceries, écoles et garderies parmi ses clients, promet une livraison en quatre jours.

> Consultez le site de Xpression Num.Eric

Lavage des mains personnalisé

Jeux Spin a les mains des consommateurs dans sa ligne de mire. L’entreprise de jeux géants et d’activation marketing offre désormais aux détaillants la Sanibox, une borne de désinfectant sans contact, à dosage préprogrammé et personnalisé. Son nouveau produit a été conçu en cinq semaines, a demandé un budget de développement de 20 000 $ et est livrable en sept jours. Les premiers clients à s’en procurer furent des épiceries (LOCO et Espace Organique, par exemple). Des clients naturels, aux yeux de la direction. « Quand tout était fermé, nos seules sorties, c’était d’aller à l’épicerie », rappelle Clément Charrier, vice-président de Jeux Spin. L’Armoire à glaces, sur la Plaza St-Hubert, s’est ajoutée récemment. Coût d’une machine, à recharges de gel réutilisables (de 4 à 20 litres) : à compter de 805 $. Mais on peut en louer à compter de 99 $ par mois, gel naturel conçu par Bleu Lavande inclus.

Sur place, mais à distance

Magasiner à distance, et pas seulement sur le site internet d’une boutique, est possible grâce à la plateforme Beehivr. Depuis cinq ans, elle permet aux consommateurs d’entrer en contact directement avec le vendeur d’une boutique par un appel vidéo. Pas besoin pour la clientèle d’installer Zoom pour y arriver et la réponse est automatique, qu’on soit sur son téléphone ou devant son ordinateur. L’utilisation de la plateforme (à compter de 35 $ par mois) permet ainsi aux vendeurs en magasin de rester actifs même quand la boutique se retrouve sans clients. D’autres fonctionnalités permettent d’avoir l’historique d’achat des clients et de personnaliser ainsi le service. Groupe Sélection a fait appel à Beehivr pour ses conseillers en location et ses projets immobiliers. Les Concessionnaires Gabriel et Laura Canada sont aussi des utilisateurs. « La crise a accéléré l’adoption de la technologie, note Jean-Philippe Laforge, fondateur de Beehivr Technologie. L’avenir des détaillants passera par la maîtrise d’un ensemble de canaux de vente. »

Sous le plexi

Depuis avril, le fabricant de présentoirs de magasins Présentoir Élite se spécialise dans les panneaux de plexiglas, les bornes de désinfectant et le marquage au sol. Les panneaux, par exemple, conçus pour les caisses, les comptoirs à réception et les bureaux, sont vendus à partir de 89 $. Ardène, Groupe Marie-Claire, Aubainerie, des concessionnaires Honda et Toyota font partie de ses clients. En prévision de leur réouverture, des salons d’esthétique et de coiffure ont aussi commandé des panneaux (une fente sous le plexiglas permet d’y glisser ses mains lors d’une manucure). « On reçoit de 100 à 200 commandes par jour, affirme Natacha Claes, directrice générale d’Élite. Quand le gouvernement Legault a mis le Québec sur pause, on a mis notre énergie dans le design de produits. On a ainsi pu réengager nos employés [une vingtaine] assez rapidement et récupérer les pertes de mars et avril. » Les commandes sont livrées en moins de 10 jours ouvrables.

Par la grande (poignée de) porte

PHOTO FOURNIE PAR LEPORTIER

Ouvre-porte sans main LePortier

Au début de la pandémie, Richard Desjardins a observé les gens qui se présentaient dans des commerces. « J’en voyais arriver devant les portes avec un peu de dégoût, une certaine crainte, raconte-t-il. Plusieurs tiraient leur manche de chandail pour les ouvrir. » L’entrepreneur de Boisbriand a ainsi pensé à un ouvre-porte (avec l’avant-bras) en aluminium qu’on installe sur les poignées. Après avoir dessiné ce qu’il a baptisé LePortier, il ne lui a fallu que trois semaines pour avoir les premiers échantillons… en main. Des commerces de Montréal, de Sherbrooke et du Lac-Saint-Jean s’en sont jusqu’ici procurés. Les poignées sont offertes en trois couleurs et on peut se les procurer sur le site transactionnel de LePortier au prix de 79 $.

> Consultez le site des poignées LePortier