(Paris) Le fabricant automobile français Renault annonce vendredi l’abolition de près de 15 000 emplois à travers le monde, dont 4600 en France, et un plan triennal de compressions budgétaires de 2 milliards d’euros (environ 3,06 milliards de dollars canadiens).

Associated Press

La capacité de production de véhicules, qui s’est élevée à 4 millions en 2019, sera ramenée à 3,3 millions en 2024.

Le communiqué de la compagnie explique que les difficultés qu’elle a rencontrées, la crise majeure qui ébranle l’industrie automobile et l’urgence de la transition vers des technologies plus écologiques incitent Renault à accélérer sa transformation.

Renault, qui emploie environ 180 000 personnes dans le monde, a aussi annoncé la suspension de projets au Maroc et en Roumanie, et visage de modifier certaines productions en Russie et en Chine.

Plus tôt cette semaine, le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré que la survie de Renault était en jeu.