Air Canada a augmenté jeudi la taille d’un accord de financement annoncé plus tôt cette semaine à environ 1,4 milliard, alors qu’elle s’efforce de renforcer ses coffres pour faire face à la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

Le transporteur aérien a indiqué que les actions de l’offre avaient été évaluées à 16,25 $ par action. Il prévoit d’émettre 30,8 millions d’actions pour mobiliser environ 500,5 millions.

La société établie à Montréal émettra également des billets non garantis de premier rang convertibles échéant en 2025 évalués à 650 millions US, alors que le plan initial évoquait une somme de 400 millions US.

Les billets convertibles auront un taux d’intérêt annuel de 4,0 % et pourront être convertis en actions d’Air Canada au prix d’environ 15,35 $ US l’action.

Les preneurs fermes du placement d’actions auront la possibilité d’acheter jusqu’à 15 % supplémentaires des actions, tandis que les premiers acheteurs du placement de billets convertibles pourront également acheter jusqu’à 15 % supplémentaires des billets.

Air Canada a indiqué qu’elle utiliserait l’argent du placement pour son fonds de roulement et ses besoins généraux.

La société a précisé le 4 mai qu’elle disposait de liquidités s’élevant à 6,5 milliards sans restriction, après avoir retiré en mars environ 1 milliard de ses facilités de crédit renouvelables.

Le transporteur a perdu plus de 1 milliard au dernier trimestre et a immobilisé la grande majorité de sa flotte, alors que la demande pour les voyages est presque inexistante, tandis que les coûts fixes persistent, y compris ceux pour la location d’avions, les assurances et l’entretien et les frais de hangar.