La Société québécoise du cannabis (SQDC) a engrangé un bénéfice net de 11,6 millions au cours du troisième trimestre, période au cours de laquelle ses ventes ont totalisé environ 110,8 millions.

La Presse canadienne

En dévoilant jeudi les détails entourant sa performance financière au cours de la période de 16 semaines terminée le 4 janvier dernier, la société d’État a indiqué que les revenus gouvernementaux tirés des droits d’accise et des taxes à la consommation avaient totalisé 30,3 millions.

Au troisième trimestre de l’exercice précédent, la SQDC avait perdu près de 4,9 millions, alors que les frais de démarrage pesaient encore sur ses activités, sur un chiffre d’affaires de 37 millions.

Le troisième trimestre de l’année financière précédente comptait toutefois quatre semaines de moins.

Le réseau de 33 succursales a généré des recettes de 103,4 millions au troisième trimestre, tandis que les ventes en ligne ont totalisé 7,3 millions.

Après trois trimestres, le bénéfice net de la SQDC est de 17,9 millions, tandis que le chiffre d’affaires s’établit à 219,5 millions.

Dans son rapport trimestriel, celle-ci s’est montrée « satisfaite des résultats financiers du troisième trimestre » et a dit être « confiante de dépasser ses objectifs ».

Le budget déposé le 10 mars dernier par le ministre des Finances Eric Girard tablait sur une contribution de 27 millions de la part de la SQDC pour l’exercice qui s’est terminé à la fin mars. La cible a été fixée à 50 millions pour l’année financière en cours.