La Société des alcools du Québec a affiché mardi un résultat net en hausse de 5,3 % pour son troisième trimestre, par rapport à la même période l’an dernier, tandis que ses ventes ont grimpé de 5,2 %.

La Presse canadienne

Pour le trimestre clos le 4 janvier, la société d’État a réalisé un résultat net et global de 448,0 millions, ce qui se comparait à un résultat de 425,5 millions pour la même période un an plus tôt.

Ses ventes ont atteint 1,22 milliard au plus récent trimestre, alors qu’elles avaient été de 1,16 milliard lors du troisième trimestre de l’exercice précédent. Exprimées en volume, ces ventes ont progressé de 4,2 % pour atteindre 72,5 millions de litres.

Les ventes du réseau de succursales et de centres spécialisés ont progressé de 5,4 % à 1,1 milliard au plus récent trimestre, tandis que celles du réseau des grossistes-épiciers ont grimpé de 3,4 % à 122,6 millions.

Les ventes de vin ont avancé de 4 % par rapport au troisième trimestre précédent, pour atteindre 876,9 millions, tandis que celles de spiritueux ont pris 8 % à 319,8 millions. Les ventes de boissons panachées ont gagné 28,4 % à 13,1 millions et celles de bières, cidres et produits complémentaires ont diminué de 1,0 % à 9,5 millions.

Dans ses perspectives, la direction de la SAQ s’est dite satisfaite des plus récents résultats. Elle estime que le niveau de performance généré depuis le début de l’exercice, notamment grâce aux meilleurs revenus et aux gains d’efficacité, lui permettra de surpasser son objectif de résultat net.