(Toronto) Cineplex a indiqué lundi avoir temporairement réduit les salaires de ses employés à temps plein et de ses cadres, après avoir mis à pied la semaine dernière ses travailleurs à temps partiel, lors de la fermeture de ses cinémas et autres lieux de divertissement.

La Presse canadienne

La porte-parole Sarah Van Lange a confirmé lundi que l’entreprise avait réduit d’un échelon d’échelle salariale la rémunération des employés à temps plein, tandis que l’équipe de direction subit une réduction de salaire de 80 %.

La société torontoise a fermé ses 165 cinémas, ainsi que ses emplacements The Rec Room et Playdium, du 16 mars au 2 avril sur les conseils de la santé et des représentants du gouvernement concernant la pandémie de COVID-19.

Elle a précisé dans un communiqué que les fermetures l’avaient forcée à mettre à pied son personnel à temps partiel depuis la semaine dernière.

Cineplex a refusé de préciser le nombre d’employés à temps partiel mis à pied, mais a indiqué que cela avait touché des milliers de postes.

La société comptait environ 11 180 employés à temps partiel aux États-Unis et au Canada au 31 décembre 2018, selon sa dernière notice annuelle.