Interpellé comme nombre d’entreprises par le resserrement des mesures sanitaires contre la pandémie de COVID-19, le Mouvement Desjardins envisage de modifier le déroulement de ses assemblées annuelles prévues les 27 et 28 mars au Centre des congrès de Québec, et qui rassemblent habituellement un millier de délégués.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

« On est en train d’évaluer toutes nos options, tout en tenant compte de leur impact sur des éléments importants de ces assemblées comme le processus de votation parmi les délégués », a indiqué Chantal Corbeil, porte-parole corporative du Mouvement Desjardins.

« C’est le conseil d’administration qui prévoit prendre ses décisions la semaine prochaine, lors d’une séance spéciale. »