(Toronto) Le chef de la direction de la Banque Scotia, Brian Porter, a vu sa rémunération globale chuter l’an dernier par rapport à 2018.

La Presse canadienne

Dans la circulaire de sollicitation envoyée à ses actionnaires, l’institution financière a souligné que la paye totale de M. Porter, qui tient compte du salaire de base, des primes, des options et autres avantages, a totalisé 12,6 millions en 2019. Elle avait été de 13,3 millions l’année précédente.

Le patron de la Scotia a reçu un salaire de base de 1,3 million. Ses attributions fondées sur des actions ont totalisé 5,6 millions, alors que celles fondées sur des options ont été de 1,4 million. Sa prime annuelle s’est établie à 2,3 millions. La valeur de son régime de retraite était de 2 millions et M. Porter a touché une autre rémunération de 3500 $.

Au dernier exercice financier, l’institution a affiché des profits de 8,8 milliards, par rapport à 8,7 milliards en 2018.

M. Porter n’est pas le seul chef de la direction d’une grande banque canadienne à voir sa rémunération totale fléchir en 2019. Le chef de la direction de la Banque TD, Bharat Masrani, a vu sa rémunération totale diminuer d’environ 18 % par rapport à 2018.