(Toronto) La Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC) a reporté un vote des actionnaires sur une offre de prise de contrôle présentée par un groupe dirigé par le directeur exécutif du détaillant, dans la foulée d’un jugement de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) rendu la semaine dernière.

La Presse canadienne

L’assemblée extraordinaire des actionnaires devait avoir lieu mardi.

Le groupe de réglementation ontarien a donné raison à l’actionnaire dissident Catalyst Capital Group en demandant à HBC d’amender sa circulaire d’information au sujet de l’offre d’acquisition.

La CVMO a indiqué qu’un vote des actionnaires ne pourrait pas avoir lieu tant que la circulaire n’aura pas été modifiée et que sa nouvelle version aura été distribuée aux actionnaires.

La société a indiqué qu’elle avait l’intention de planifier la nouvelle date de l’assemblée aussi rapidement que possible.

Le groupe dirigé par le directeur exécutif de HBC, Richard Baker, a offert 10,30 $ par action pour le détaillant, tandis que Catalyst a proposé d’allonger 11 $ par action.