Voici dix dates marquantes sur le règne des frères Desmarais chez Power Corporation.

Jean-François Codère Jean-François Codère
La Presse

1996 : Le 10 mai, à l’assemblée annuelle des actionnaires, Paul Desmarais renonce à ses fonctions de président du conseil et chef de la direction de Power Corporation du Canada. André en devient le président et les deux frères deviennent co-chefs de la direction.

1997 : Appuyée par d’autres filiales de la société, la filiale Great-West investit 3 milliards pour mettre la main sur le Groupe d’assurances London (London Life), ce qui fait de la Great-West la plus grande compagnie d’assurance vie et maladie au Canada. Suit une forte période de prospérité pour l’entreprise.

2001 : Une autre filiale, Groupe Investors, consacre 4,2 milliards à l’achat de la Corporation financière Mackenzie, ce qui fait d’Investors « la plus importante entreprise de planification financière et de fonds communs de placement au Canada » à ce moment.

2003 : Acquisition de la Financière Canada Vie pour 7,3 milliards

2007 : Décidée à investir le marché américain, Power met la main sur Putnam Investments, de Boston, pour 4,6 milliards. La crise financière survient peu après et l’acquisition tourne au vinaigre pour Power.

PHOTO SHAUN BEST, ARCHIVES REUTERS

L’honorable Paul Desmarais, C.P., C.C., ex-président du comité exécutif de Power Corporation du Canada

2013 : Décès de Paul Desmarais

2017 : Malade, André Desmarais se retire pendant quelques mois de la gestion courante de l’entreprise.

2018 : Administrateur de LafargeHolcim, Paul Desmarais, jr, se retrouve sur la sellette, puisque l’entreprise est accusée d’avoir versé des pots-de-vin à des groupes djihadistes pour qu’ils permettent le maintien des activités d’une usine de ciment en Syrie.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

M. André Desmarais, O.C., O.Q., président délégué du conseil, président et co-chef de la direction de Power Corporation du Canada, et co-président du conseil de la Corporation Financière Power

2018 : La transformation de La Presse en organisme à but non lucratif cédé à une fiducie d’utilité sociale, combinée à la vente en 2015 des journaux régionaux de la filiale Gesca au Groupe Capitales Médias, marque la sortie de Power Corporation du domaine des médias.

2019 : Paul, jr et André cèdent leur place à la tête du conglomérat. Ils conservent leurs fonctions de président et de vice-président, respectivement, du conseil d’administration.