Un actionnaire minoritaire de la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC) a déposé vendredi une action en justice pour bloquer une offre visant à racheter le détaillant pour en fermer le capital.

La Presse canadienne

La firme Ortelius Advisors, établie à New York, a indiqué avoir déposé une plainte devant la Cour supérieure de justice de l’Ontario contre HBC et le groupe à l’origine de l’offre, dirigé par le directeur général de l’entreprise, Richard Baker.

La poursuite allègue que le groupe dirigé par M. Baker n’a pas agi dans l’intérêt des actionnaires et a empêché l’obtention d’un juste prix du marché pour leurs actions. Elle accuse aussi HBC d’avoir fait un certain nombre de fausses déclarations et d’omissions dans une circulaire d’information qu’elle a préparée pour les actionnaires.

Aucune des allégations n’a été prouvée devant les tribunaux. Ni HBC ni le groupe d’actionnaires à l’origine de l’offre n’ont immédiatement répondu à une demande de commentaires.

L’affaire est également devant la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario après qu’un autre actionnaire minoritaire, Catalyst Capital Group, a demandé une audience pour bloquer l’offre.

HBC a prévu une assemblée extraordinaire des actionnaires, le 17 décembre, pour voter sur la proposition de privatisation de 10,30 $ par action. La société encourage les actionnaires minoritaires à soutenir l’offre.