(Toronto) Roots a affiché vendredi un bénéfice du troisième trimestre en baisse par rapport à l’an dernier, qui s’est même établi en deçà de sa propre cible, alors que le détaillant est aux prises avec un certain nombre de difficultés.

La Presse canadienne

La chaîne de magasins de vêtements a réalisé un bénéfice net de 1,97 million, soit 5 cents par action, pour le trimestre clos le 2 novembre, en baisse par rapport à celui de 2,8 millions, ou 7 cents par action, de la même période l’an dernier.

Les analystes s’attendaient en moyenne à un bénéfice de 4,3 millions, ou 8 cents par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Le chef de la direction de Roots, Jim Gabel, a expliqué qu’une pression à la baisse sur les résultats avait été exercée par certaines inefficacités, par la performance « bien inférieure » aux attentes de ses magasins américains, par des vents contraires macroéconomiques et par ses activités en Asie.

Compte tenu des vents contraires opérationnels et de la « saison de magasinage des Fêtes compressée » attribuable à une fête de l'Action de grâce plus tardive qu’à l’habitude aux États-Unis, Roots dit s’attendre désormais à un bénéfice net et à des ventes inférieures à ses prévisions pour le quatrième trimestre.

La société a en outre annoncé la démission immédiate de sa chef de la marchandise, Nancy Lepler, pour des raisons personnelles.