(Montréal) L’action de Dollarama a chuté de près de 9 % mercredi, malgré les solides résultats dévoilés par le détaillant pour son troisième trimestre.

La Presse canadienne

Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an, une donnée importante dans le secteur du commerce de détail, ont progressé de 5,3 %. Cette croissance était supérieure à celle de 3,1 % enregistrée au même trimestre l’an dernier.

La valeur d’une transaction moyenne chez Dollarama a augmenté de 2,8 % au plus récent trimestre, notamment grâce à une hausse du nombre moyen de produits par panier, a expliqué la société. En outre, une augmentation de 2,4 % de l’achalandage a aussi soutenu les ventes des magasins comparables.

« La performance que nous avons obtenue jusqu’à maintenant nous permet de resserrer notre hypothèse concernant la croissance des ventes des magasins comparables que nous prévoyons afficher pour l’exercice complet, pour la ramener entre 4,0 % et 4,5 %, ce qui se situe dans le haut de la fourchette que nous avons présentée précédemment », a affirmé le chef de la direction, Neil Rossy, dans un communiqué.

Une progression soutenue de cette donnée pendant l’exercice 2021 — Dollarama publie actuellement les résultats de son exercice 2020 — « pourrait être un catalyseur pour une hausse du cours de l’action […], à notre avis », a écrit Irene Nattel, analyste chez RBC Marchés des capitaux, dans une note.

Les analystes s’attendaient à une augmentation trimestrielle de 3,75 % des ventes des magasins ouverts depuis au moins un an, a-t-elle souligné, ce qui était inférieur à l’augmentation rapportée de 5,3 %.

L’action de Dollarama a clôturé en baisse de 4,34 $, soit 8,85 %, à 44,70 $ à la Bourse de Toronto.

Mme Nattel a attribué l’activité de négociation de mercredi au ton prudent de la direction face aux attentes du quatrième trimestre et aux coûts d’expédition prévus pour le prochain exercice.

Dollarama a affiché mercredi un bénéfice du troisième trimestre de 138,6 millions, en hausse d’environ 5 % par rapport à la même période l’an dernier.

Le détaillant montréalais a précisé que son bénéfice par action avait atteint 44 cents pour le trimestre clos le 3 novembre. En comparaison, il avait réalisé un bénéfice de 132,1 millions, ou 40 cents par action, au troisième trimestre de l’an dernier.

Les revenus trimestriels ont totalisé 947,6 millions, en hausse de 9,6 % par rapport à ceux de 864,3 millions obtenus un an plus tôt.

Les analystes s’attendaient en moyenne à des ventes de 936,8 millions et à un profit de 45 cents par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

L’ouverture de nouveaux magasins a aussi contribué à la croissance des ventes. Dollarama a procédé à l’ajout net de 21 nouveaux magasins au cours du trimestre — contre 14 au même trimestre l’an dernier — pour un total de 1271 succursales en date du 3 novembre. La société reste sur la bonne voie pour ouvrir entre 60 et 70 nouveaux magasins au cours de l’exercice, et espère pouvoir compter 1700 établissements au Canada d’ici 2027.