(Montréal) Une entente de principe est intervenue entre Bombardier et le syndicat Unifor, avant même l’échéance de la convention collective.

La Presse canadienne

L’entente de principe touche 2400 membres de la section locale 62 du syndicat Unifor qui travaillent à la finition des avions d’affaires des séries 6500 et 7500 de Bombardier.

La convention collective qui est à renouveler n’arrive à échéance que jeudi. L’entente de principe est intervenue dans la nuit de lundi à mardi avec le syndicat Unifor, qui est affilié à la FTQ.

Le syndicat n’a pas voulu dévoiler le contenu de l’entente de principe, préférant en garder la primeur pour ses membres, comme c’est habituellement le cas en pareille circonstance.

Une assemblée générale des membres aura lieu dimanche, au Palais des congrès de Montréal, pour étudier et se prononcer sur le contenu de l’entente de principe.