(Montréal) Le Groupe Vision New Look a réalisé une première incursion dans le secteur américain de la vente au détail en faisant l’acquisition de la quasi-totalité des actifs de la société Coco Lunette, de Miami, dont les activités sont exploitées sous l’enseigne Edward Beiner. Le montant de la transaction n’a pas été précisé.

La Presse canadienne

Les revenus annualisés de Coco Lunette atteignent actuellement 15,5 millions, a indiqué New Look dans un communiqué.

La transaction permet à l’entreprise montréalaise de mettre la main sur 12 boutiques où sont vendues des lunettes de designer «uniques et originales», situées dans les principaux marchés de luxe de la Floride.

La clôture de la transaction est prévue aux environs du 2 janvier, «sous réserve des conditions de clôture usuelles», a précisé New Look.

Le chef de la direction de New Look, Antoine Amiel, a souligné dans un communiqué que l’acquisition de Coco Lunette représentait «une étape stratégique importante» pour son entreprise, «dans ce vaste marché en pleine croissance qu’est la Floride».

Depuis le début de l’année 2019, New Look a acquis plus de 10 chaînes, bannières et emplacements physiques.

Elle avait déjà conclu, plus tôt cet automne, une entente d’investissement avec Topology, une entreprise technologique de San Francisco spécialisée dans la reconnaissance du visage en 3D, la réalité augmentée et les techniques de fabrication de pointe permettant de créer des lunettes sur mesure.

En tenant compte de l’acquisition annoncée lundi, le Groupe Vision New Look compte un total de 390 magasins, exploités sous diverses enseignes incluant Lunetterie New Look, Vogue Optical et Greiche & Scaff.