(Toronto) Catalyst Capital Group a prolongé à 17 h, lundi, le délai accordé au conseil d’administration de la Compagnie de la Baie d’Hudson pour accepter formellement son offre d’achat.

La Presse canadienne

La société d’investissement a fait une offre non sollicitée de 11 $ en espèce pour chaque action de HBC, surpassant une offre amicale de 10,30 $ présentée par un groupe d’investisseurs dirigé par le président exécutif du conseil d’administration de HBC, Richard Baker.

Catalyst a annoncé la prolongation du délai, qui devait expirer le 29 novembre, à la demande d’un comité spécial du conseil d’administration de HBC en raison de ce qu’elle a qualifié « d’indices de progrès positifs ».

Le comité spécial a annoncé qu’il examinerait l’offre en consultation avec ses conseillers financiers et juridiques indépendants.

L’offre de M. Baker nécessite le soutien de la majorité des actionnaires de HBC, à l’exclusion des actionnaires porteurs de l’offre et des membres de leur groupe, ainsi que l’approbation à 75 % des voix lors d’une assemblée extraordinaire des actionnaires.

Catalyst a déclaré en octobre qu’elle-même et d’autres actionnaires minoritaires contrôlant ensemble une participation de 28,24 % dans le plan d’actions ordinaires de la société prévoyaient voter contre l’offre du groupe dirigé par M. Baker.

« Nous avons accordé la prolongation demandée par le comité spécial de HBC sur la base d’indices de progrès positifs et nous sommes impatients de travailler avec eux pour mener à bien une transaction basée sur notre offre supérieure, dans les meilleurs délais », a déclaré Gabriel de Alba, directeur général et associé de Catalyst.