(Toronto) Le Groupe TMX a indiqué mercredi que son conseil d’administration examinait des allégations concernant la conduite passée de son chef de la direction, Lou Eccleston.

La Presse canadienne

L’exploitant de la Bourse de Toronto a affirmé avoir récemment pris connaissance d’allégations portées contre M. Eccleston, antérieures à son arrivée chez TMX.

Selon un rapport publié par le site internet Business Insider, M. Eccleston aurait été accusé, dans des documents judiciaires et par la division des droits de la personne de New York, d’avoir eu un comportement inapproprié impliquant des employées de sexe féminin au cours de son mandat de cadre supérieur chez Bloomberg.

Le Groupe TMX n’a fait aucun commentaire sur les allégations en question, mais a précisé qu’il les prenait au sérieux.

M. Eccleston a informé le conseil de TMX qu’il soutenait sa démarche, a précisé l’entreprise.

La société a indiqué que’elle informerait les parties prenantes comme l’exigera la situation.