(Granby) L’interruption de transport ferroviaire qui sévit au Canadien National (CN) à cause d’un conflit de travail épuisera d’ici jeudi 80 % des réserves de propane au Québec selon l’Association québécoise du propane (AQP).

La Presse canadienne

Le directeur général de l’APQ, Raymond Gouron, exhorte donc par voie de communiqué les parties en conflit à en arriver à une solution négociée en toute urgence.

L’AQP prévient que si l’interruption des approvisionnements poursuit, elle produira des effets négatifs importants pour son industrie, mais aussi pour plusieurs entreprises du Québec et de nombreux citoyens.

M. Gouron signale que les exploitations agricoles sont vulnérables en cette saison de séchage du grain ; il affirme que le propane est au cœur de ce processus. Il réclame donc des actions gouvernementales immédiates.

Les chefs et agents de train ainsi que les agents de triage du Canadien National représentés par le syndicat des Teamsters sont en grève depuis minuit, mardi. Le syndicat représentant 3200 travailleurs n’est pas parvenu à s’entendre avec l’employeur sur le renouvellement de la convention collective de travail.

La Conférence ferroviaire de Teamsters Canada et le transporteur ferroviaire sont en pourparlers depuis six mois et négocient avec l’aide des médiateurs fédéraux depuis 60 jours. L’entreprise dit avoir offert l’arbitrage exécutoire, ce qui a été refusé par le syndicat.

La convention collective est échue depuis le 23 juillet dernier.