(Montréal) Les excédents avant ristournes du Mouvement Desjardins ont fait du surplace au troisième trimestre, alors que les déclins observés dans la gestion de patrimoine et du côté des activités d’assurance ont contrebalancé la progression enregistrée du côté des services aux particuliers et entreprises.

La Presse canadienne

Alors que les données personnelles de 4,2 millions de membres de la coopérative ont été dérobées, celle-ci a réitéré, mercredi, en dévoilant ses résultats, que la provision liée à cet événement demeurait à 70 millions. On pourrait toutefois réévaluer cette somme « selon la situation ».

Pour la période de trois mois terminée le 30 septembre, les excédents nets avant ristournes aux membres ont été de 570 millions, tandis que les revenus d’exploitation ont progressé de 3,6 %, atteignant 4,39 milliards.

Dans un communiqué, le président et chef de la direction du groupe financier coopératif, Guy Cormer, a qualifié les résultats de « satisfaisants ».

« Ces résultats témoignent de la solidité financière du Mouvement Desjardins et de sa capacité à faire face à des situations imprévues », a-t-il souligné, en précisant que le « membership » et les parts de marché étaient à la hausse dans « plusieurs secteurs d’activité, dont celui du marché hypothécaire résidentiel québécois ».

Du côté des services aux particuliers et aux entreprises, l’excédent a été de 413 millions, en hausse de 11,9 % par rapport au troisième trimestre de l’an dernier, notamment grâce à une « bonne performance du réseau des caisses ».

Cette progression a toutefois été ralentie par une augmentation de 54 millions des provisions pour pertes de crédit, qui ont totalisé 154 millions au troisième trimestre.

En ce qui a trait à la gestion de patrimoine et l’assurance de personne, l’excédent a plongé d’environ 38 %, à 108 millions, ce que Desjardins a attribué à certains produits moins performants et une baisse des marges d’intérêt.

La baisse la plus marquée a été constatée dans l’assurance de dommages, où les excédents nets ont été de 34 millions, en baisse de 51 %.

C’est le 4 novembre que Desjardins avait fait savoir que le vol de données révélé en juin était beaucoup plus important que prévu, puisqu’il touchait l’ensemble de ses 4,2 millions de membres particuliers. Ainsi, tous les membres vont recevoir un code d’activation pour s’inscrire sans frais, pendant cinq ans, au service de surveillance de la firme Equifax.

Par ailleurs, la provision pour ristourne aux membres a été de 80 millions au troisième trimestre, en hausse de 11,1 % comparativement au troisième trimestre de l’an dernier. Au 30 septembre, l’actif total de Desjardins était de 312,7 milliards.