Les actionnaires de l’entreprise lavalloise Neptune Solutions Bien-Être, spécialisée en produits personnels à base d’extraits de cannabis, ont été fortement bousculés en Bourse, lundi, après la publication de résultats trimestriels encore lourdement déficitaires, alors que ses revenus tardent à s’accroître.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

Les actions de Neptune ont culbuté de 17 %, à 3,90 $, à la Bourse de Toronto (et 2,96 $ US au marché NASDAQ Small Caps), retranchant du coup 76 millions CAN à la valeur boursière de l’entreprise, qui se retrouve ainsi recalée à son niveau atteint en janvier 2019.

Dans les résultats trimestriels annoncés lundi, la perte nette de Neptune est exacerbée à 20,7 millions, soit six fois plus élevée que celle comptabilisée lors du trimestre comparable l’an dernier.

Cette perte est attribuable surtout à l’augmentation substantielle des coûts de développement des capacités de production de Neptune au cours des derniers mois, notamment en embauche de main-d’œuvre.

Pendant ce temps, les revenus totaux de Neptune durant le trimestre terminé le 30 septembre, soit 6,5 millions CAN, s’avèrent encore en légère baisse par rapport à la période correspondante un an plus tôt.

Bientôt de bons résultats

N’empêche, parmi les hauts dirigeants de Neptune, on affirme que le développement de l’entreprise demeure en bonne voie de produire bientôt des résultats en nette amélioration.

« Nous avons mis en place une base très solide pour faire croître notre société avec un bilan bien capitalisé. De plus, nous sommes à un point d’inflexion en termes de rentabilité », soutient Michael Cammarata, chef de la direction de Neptune, dans sa communication aux investisseurs.

« Nous prévoyons une accélération de la croissance de nos revenus pour le reste de l’exercice en raison de la forte demande constatée pour les services d’extraction. Aussi, nous avons une stratégie globale fondée sur la diversification géographique, une vaste gamme de services à valeur ajoutée, ainsi que des produits uniques et différenciés. »

Mais en attendant que ces ambitions se réalisent, les actionnaires de Neptune Solutions se retrouvent ces temps-ci avec un placement dévalué de moitié depuis le sommet de 8,60 $ par action atteint à la mi-août. En contexte, cependant, cette forte dépréciation boursière chez Neptune demeure alignée avec celle subie depuis six mois par l’ensemble du secteur des produits du cannabis.