L’action de Gildan a ouvert la séance en baisse de 33 % ce matin. Le spécialiste montréalais de t-shirts, sous-vêtements et chaussettes avait lancé un avertissement en fin de journée hier.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

Le titre de Gildan avait perdu plus de 15 % à un certain moment jeudi soir dans les transactions d’après-séance.

Gildan prévient que la demande de vêtements à imprimer plus faible que prévu en Amérique du Nord et le ralentissement persistant des marchés des vêtements à imprimer à l’échelle internationale auront un effet sur les résultats du troisième trimestre qui seront dévoilés à la fin du mois. De ce fait, les prévisions émises antérieurement pour l’exercice ne tiennent plus.

Au lieu de connaître la croissance attendue par Gildan dans les points de vente des distributeurs dans le réseau américain des vêtements à imprimer, les ventes réelles dans les points de vente au cours des mois de juillet, août et septembre ont enregistré une baisse par rapport à l’année précédente.

Baisse des ventes

À l’international, où Gildan s’attendait à une croissance, la direction souligne que le ralentissement continu en Europe et en Chine s’est traduit par une baisse des ventes sur les marchés internationaux pour le trimestre par rapport à l’exercice précédent.

En conséquence, les prévisions pour 2019 sont charcutées pour refléter un manque à gagner d’environ 50 millions au chapitre des ventes du troisième trimestre.

Les dirigeants estiment même que le fléchissement de la demande de vêtements à imprimer en Amérique du Nord et sur les marchés internationaux se poursuivra durant le quatrième trimestre, qui vient tout juste de débuter. Gildan prévoit que la demande moins élevée que prévu réduira d’environ 70 millions de dollars les ventes projetées pour le quatrième trimestre et que le déstockage effectué par les distributeurs aura une incidence négative d’environ 100 millions sur les ventes.

Au lieu d’une croissance, Gildan prévoit dorénavant un recul des ventes pour l’exercice 2019 par rapport à 2018. Le bénéfice dilué par action ajusté devrait à présent s’établir entre 1,65 $ et 1,70 $. Selon ses prévisions antérieures, Gildan s’attendait à un bénéfice dilué par action ajusté de 1,95 $ à 2 $.

Gildan prévoit maintenant que le bénéfice brut ajusté de l’exercice sera de l’ordre de 545 à 555 millions, comparativement à la prévision précédente de plus de 615 millions.

Les flux de trésorerie disponibles projetés par l’entreprise pour 2019 sont désormais de l’ordre de 200 à 250 millions, alors que les prévisions antérieures étaient de 300 à 350 millions.

L’action de Gildan a reculé de 13 % depuis son sommet atteint le 1er août, mais demeure néanmoins encore en hausse de 12 % depuis le début de l’année.