(Contrecœur) Le géant sidérurgique et minier ArcelorMittal a annoncé mardi l’acquisition de l’entreprise québécoise de recyclage de métaux Legault Métal dans le cadre d’une transaction dont le montant n’a pas été dévoilé.

La Presse canadienne

Avec quelque 100 employés, Legault Métal, qui a vu le jour en 1968, exploite des sites à Trécesson, Val-d’Or, Rouyn-Noranda et La Sarre, en Abitibi-Témiscamingue. La compagnie deviendra une division d’ArcelorMittal.

Par voie de communiqué, le président-directeur général d’ArcelorMittal Produits longs Canada, François Perras, a indiqué que l’acquisition de Legault Métal permettra à la multinationale de « raffermir encore davantage » sa présence dans le marché québécois du recyclage de ferraille.

ArcelorMittal Produits longs Canada exploite déjà un centre de recyclage et de traitement de ferrailles à Contrecœur. Le recyclage constitue une activité stratégique pour la compagnie, qui utilise le minerai de fer en provenance de la Côte-Nord ainsi que la ferraille dans le but de produire de l’acier.

De son côté, le propriétaire sortant de Legault Métal, Gerry Legault, a souligné qu’ArcelorMittal était le partenaire idéal pour « maintenir les activités de la plus importante entreprise de recyclage de métaux en Abitibi et assurer des débouchés pour la ferraille de nos clients ».

Ce dernier épaulera l’équipe d’ArcelorMittal Produits longs Canada au cours des prochains mois afin d’assurer une transition sans embûches.

Au Québec, environ 1600 salariés d’ArcelorMittal Produits longs Canada sont répartis dans les installations de l’entreprise situées à Contrecœur, à Longueuil et à Montréal. À Hamilton, la multinationale compte 200 employés.