Daniel Fournier, qui dirigeait depuis près de 10 ans Ivanhoé Cambridge, le bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), a annoncé mercredi qu’il quittera le 15 octobre prochain ses fonctions de président du conseil et chef de la direction.

La Presse canadienne

Entré à la CDPQ il y a plus de 10 ans, M. Fournier avait mené en 2011 le regroupement, sous une seule enseigne, des filiales immobilières de la Caisse, SITQ et Ivanhoé Cambridge.

Durant les années où M. Fournier a été à la tête de cette société, les actifs immobiliers d’Ivanhoé Cambridge sont passés de 31 milliards à 65 milliards, et les revenus de placement nets ont atteint près de 24 milliards, avec un rendement annuel moyen de 11,8 %, soutient la Caisse dans un communiqué.

Le bas de laine des Québécois a par ailleurs annoncé mercredi que Nathalie Palladitcheff, l’actuelle présidente d’Ivanhoé Cambridge, assumera aussi les fonctions de cheffe de la direction à compter du 15 octobre. Entrée chez Ivanhoé Cambridge en 2015 à titre de vice-présidente exécutive et chef de la direction financière, Mme Palladitcheff avait été nommée présidente en 2018.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Nathalie Palladitcheff

La Caisse avait effectivement annoncé plus tôt cette année que les rôles de président et chef de la direction et de président du conseil d’administration d’Ivanhoé Cambridge seraient désormais séparés. Un nouveau président du conseil sera nommé au cours des prochains mois, indique-t-on.

« Daniel Fournier a fait un travail remarquable pour faire d’Ivanhoé Cambridge l’un des plus grands investisseurs immobiliers au monde, a indiqué mercredi Michael Sabia, président et chef de la direction de la Caisse. Son legs, une société immobilière unifiée et pleinement mondialisée, avec une stratégie claire et de solides capacités d’exécution, en est un sur lequel la Caisse pourra bâtir pour des générations. »

En date du 30 juin, l’actif net de la Caisse s’élevait à 326,7 milliards.