Dans ses résultats de deuxième trimestre publiés ce midi, le Mouvement Desjardins a décidé de comptabiliser une charge spéciale de 70 millions de dollars pour couvrir les premiers coûts liés à la fuite massive de renseignements personnels de 2,7 millions de membres individuels des caisses populaires.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

Mais en dépit de cette ponction dans ses résultats, Desjardins a pu dégager des excédents trimestriels en hausse à 692 millions, soit 15 millions de plus que durant la période comparable l’an dernier, et 291 millions de plus que le premier trimestre précédent.

En premiers commentaires par communiqué, le président et chef de la direction de Desjardins, Guy Cormier, indique que « les résultats de ce deuxième trimestre sont à la hauteur de nos attentes », ajoutant qu’ils « témoignent de la solidité financière du Mouvement Desjardins et de sa capacité à faire face à des situations imprévues ».

Quant aux conséquences de la fuite massive de renseignements personnels, M. Cormier indique qu’il « tient à rassurer nos membres ».

« Leur coopérative les protège en leur offrant à tous la Protection membres Desjardins en cas de vol d’identité. Nos employés travaillent très fort pour répondre aux préoccupations et aux besoins de nos membres », soutient le président de Desjardins par communiqué.