(Rougemont) La performance des Industries Lassonde au deuxième trimestre, au cours duquel le fabricant de jus de fruits et de légumes a vu ses profits nets fléchir, a été « légèrement en deçà » des attentes de sa haute direction.

La Presse canadienne

L’entreprise établie à Rougemont a dévoilé vendredi un résultat net attribuable aux actionnaires de 15,6 millions, ou 2,25 $ par action, en recul de 13,7 % par rapport au deuxième trimestre l’an dernier.

« Aux États-Unis, les tensions commerciales continuent d’affecter le coût du concentré de pomme et la mise en place d’ajustements de prix de vente se fait à un rythme qui reflète le contexte concurrentiel difficile dans lequel Lassonde évolue », a souligné la chef de la direction de la société, Nathalie Lassonde, par voie de communiqué.

Lassonde développe, fabrique et vend une gamme de jus et de boissons de fruits et de légumes prêts à boire au Canada et aux États-Unis. Ses marques comprennent Apple & Eve, Everfresh, Fairlee, Fruité, Graves, Oasis, Old Orchard et Rougemont.

Au cours de la période de trois mois terminée le 29 juin, l’entreprise a vu ses ventes progresser de 7,4 %, à 419,7 millions.

En excluant l’apport de l’américaine Old Orchard Brands, dont l’acquisition a été annoncée l’an dernier, ainsi qu’un effet de change favorable de 8,1 millions, le chiffre d’affaires de Lassonde a grimpé de 1,4 million au deuxième trimestre.

Lassonde a dit constater une baisse des volumes de vente de l’industrie « tant sur les marchés américains que canadiens » des jus et boissons de fruits et que la concurrence était « particulièrement difficile » aux États-Unis.

À la fin juillet, l’entreprise avait annoncé un investissement d’environ 7 millions dans le producteur vinicole Diamond Estates Wines & Spirits, une transaction lui permettant d’obtenir une participation de 20 % dans l’entreprise de Niagara-On-The-Lake.