À l’instar des chaînes de restauration rapide comme A&W et Tim Hortons qui ont ajouté à leur menu des sandwichs préparés avec de la similiviande de marque Beyond Meat, voilà que Pizza Pizza saute dans la mêlée en offrant des garnitures composées d’ingrédients végétaux comme du faux pepperoni, du faux chorizo et du fauxmage (faux fromage).

Nathaëlle Morissette Nathaëlle Morissette
La Presse

Marie-Eve Fournier Marie-Eve Fournier
La Presse

Le 28 juin, quelques jours avant que la valse des camions de déménagement ne s’amorce, Pizza Pizza a profité de l’occasion pour annoncer le lancement de sa nouvelle pizza super végé servie sur une croûte de chou-fleur. Le produit, une première au pays, selon l’entreprise, est préparé avec des « charcuteries » d’origine végétale. Les clients peuvent même choisir de délaisser la mozzarella au profit du fauxmage (préparé à base de noix et de beurre de sésame, notamment). Le « pepperoni » est signé Yves Veggie Cuisine, qui distribue de nombreux produits en supermarché, et le « chorizo » émietté provient de l’entreprise américaine Greenleaf Foods.

Cette décision pour le moins surprenante dans un univers où les charcuteries et les lanières de bœuf assaisonnées sont rois et maîtres « répond à la tendance croissante et à la demande des clients pour un plus grand nombre de choix d’aliments d’origine végétale et respectueux de l’environnement », expliquait Pizza Pizza dans son communiqué de presse publié à la fin juin. L’entreprise a refusé nos demandes d’entrevue.

« Ça ne m’étonne pas que ce genre de pizzéria développe ce type d’alternative. Il y a une prise de conscience de l’impact de la consommation de viande sur l’environnement. »

Laure Saulais, professeure à la faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université Laval

« Est-ce que c’est l’offre qui va créer la demande ? s’interroge Mme Saulais. Je pense que ces chaînes répondent à une demande. »

Le virage végétal de l’entreprise canadienne, dont le siège social est situé à Toronto, semble contagieux. D’autres chaînes de pizzérias songent elles aussi à garnir leur croûte de similiviande.

Les restaurants Mikes, qui travaillent présentement à l’élaboration d’une recette de pâte à base de chou-fleur et de brocoli et qui font des efforts pour offrir des plats où la teneur en sodium est réduite, ont l’intention d’ajouter bientôt sur leur carte une pizza préparée avec de la similicharcuterie. « On est déjà en train de rencontrer des fournisseurs, affirme Marie-Line Beauchamp, chef de l’exploitation, division restauration décontractée du groupe MTY, propriétaire de Mikes. C’est sûr que ça va être au cours de la prochaine année. »

Mme Beauchamp confirme qu’il y a bel et bien un appétit pour ce genre de plat. « [Mais] il faut que ça ait du sens avec l’ADN de la chaîne. » Celle-ci explique que l’entreprise veut dénicher des produits de qualité qui plairont à la clientèle d’habitués de Mikes. Chaque fois que la chaîne veut faire des ajouts à son menu, elle fait des tests en restaurant afin de vérifier si le plat est satisfaisant ou non pour les papilles des consommateurs.

Boston Pizza, pour sa part, n’est pas encore prête à annoncer l’arrivée d’une pizza à base de faux pepperoni sur sa carte. « Boston Pizza est à l’affût des tendances culinaires, assure Gabrielle Laroche, directrice du marketing pour la chaîne de restaurants. En juin, nous avons d’ailleurs lancé notre nouvelle croûte au chou-fleur. Nous continuons de suivre la tendance concernant les ingrédients d’origine végétale, mais nous n’avons pas encore pris de décision à ce sujet », souligne-t-elle.

Mme Laroche admet toutefois que certains clients ont un goût plus prononcé pour les mets végétariens. Elle assure que d’autres options s’offrent à eux. « Dans ce cas, nous proposons notre nouveau bol énergisant végétalien ou encore l’option végétalienne de notre nouveau végéburger aux haricots noirs. »

Ailleurs dans le monde, les pizzérias Domino’s Pizza ont soulevé l’ire des défenseurs des droits des animaux américains qui ont réclamé que la chaîne ajoute une pizza végétale sur sa carte. L’entreprise a bel et bien élaboré un mets végétarien, mais celui-ci est servi seulement dans ses établissements australiens.

Du faux poisson

Par ailleurs, les plats végétaliens ne sont pas l’apanage des pizzérias et des restaurants de burgers. On confectionne maintenant des sushis avec du faux poisson connu sous le nom d’Ahimi. Cette tranche de tomate marinée, élaborée par l’entreprise new-yorkaise Ocean Hugger Foods, remplace le thon rouge. C’est ce qu’offre Yuzu Sushi, une chaîne québécoise qui compte 68 restaurants dans la province et 3 au Nouveau-Brunswick. Depuis avril, les clients peuvent donc commander, par exemple, un nigiri – fine tranche de poisson cru déposée sur une boule de riz – dans lequel le thon a été remplacé par un morceau de tomate marinée.

On offre aussi un sushi Ahimi composé de shiitakés teriyaki, betterave, concombre, avocat et houmous entourés de riz et d’une tranche de tomate. Ce sont les demandes des clients qui ont incité la chaîne à ajouter une touche végétalienne à ses sushis.

Différence de prix

21,20 $ (taxes incluses) Prix d’une pizza super végé (faux pepperoni et faux chorizo) avec croûte de chou-fleur, format moyen, de Pizza Pizza

18,56 $ (taxes incluses) Prix d’une pizza traditionnelle de Pizza Pizza, format moyen, garnie de pepperoni et de chorizo

Le monde végétal fait les manchettes

On n’a jamais autant parlé de protéines végétales que dans la dernière année, qu’il s’agisse du faux bœuf haché, de la pénurie de tofu ou de l’entrée en Bourse fracassante de Beyond Meat. Tour d’horizon des nouvelles végé les plus marquantes.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

La section de la protéine végétale prend de l'expansion chez IGA. Les produits Beyond Meat et Lightlife côtoient désormais la viande hachée dans les présentoirs.

FAUX bœuf haché

Avril 2019 Les supermarchés du Québec commencent à vendre les boulettes Beyond Meat.

2 mai 2019 Beyond Meat fait son entrée en Bourse, et sa valeur explose de 575 % en deux mois et demi.

6 mai 2019 Lightlife Foods annonce l’arrivée de ses boulettes et de sa simili-viande hachée végétales dans 3400 supermarchés au Canada.

22 juillet 2019 Vegeat, PME québécoise, lance deux produits végétaux dans tous les IGA du Québec.

PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

IKEA, populaire commerce suédois, offrira sous peu une solution de rechange à ses célèbres boulettes de viande (en photo).

Boulettes

4 mai 2019 IKEA dévoile son intention de vendre une version sans viande de ses fameuses boulettes suédoises dans ses magasins partout dans le monde. Aucune date de lancement n’est précisée.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

A&W a été l'une des premières chaînes de restauration rapide à offrir la « fausse » viande hachée Beyond Meat.

Hamburger

9 juillet 2018 A&W est la première chaîne de restauration rapide à mettre la boulette de Beyond Meat à son menu.

17 août 2018 A&W annonce une pénurie de boulettes Beyond Meat.

1er octobre 2018 Les boulettes végé reviennent sur le menu de A&W.

Avril 2019 Burger King ajoute un Whopper végétarien au menu de certains restaurants des États-Unis. Un lancement national était impossible, car le fournisseur des boulettes, Impossible Foods, ne suffit pas à la demande.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Signe que la protéine végétale se généralise, les grandes chaînes de pizzérias offrent désormais leurs propres versions de pizza avec du « faux » pepperoni.

Pizza

Juin 2019 Pizza Pizza propose désormais du pepperoni et du chorizo émietté d’origine végétale sur ses pizzas.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

L'entreprise BeyondMeat offre aussi des saucisses déjeuners à base de protéines végétales dans ses déjeuners signatures « TiMatin ».

Saucisses déjeuner

4 mars 2019 A&W ajoute la saucisse végétalienne Beyond Meat à son menu déjeuner.

12 juin 2019 Les clients de Tim Hortons peuvent eux aussi se procurer de la saucisse végétale produite par Beyond Meat.

PHOTO KEVIN SMITH, ARCHIVES REUTERS

Des produits végétariens à base de protéines végétales imitent désormais les pépites de poulet.

Pépites de poulet

8 avril 2019 Maple Leaf annonce la construction d’une usine de protéines végétales de 310 millions US en Indiana.

13 juin 2019 Tyson Foods annonce la création de la marque Raised & Rooted, qui fabriquera des aliments végétariens, dont des pépites de poulet.

10 juillet 2019 McCain Foods investit 7 millions US dans une entreprise en démarrage qui promet de créer « la pépite de poulet à base de plantes la plus avancée à ce jour ».

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Doyen des produits végétariens, les carrés de tofu sont en pénurie sur de nombreuses tablettes d'épicerie.

Tofu

Janvier 2019 Une pénurie sévit un peu partout au Québec. La Presse annonce que deux manufacturiers québécois (Unisoya et Soyarie) doubleront leur capacité de production d’ici la fin de l’année pour répondre à la demande, qui explose.

23 janvier 2019 Le nouveau Guide alimentaire canadien met l’accent sur les protéines d’origine végétale et recommande de manger davantage de tofu, de légumineuses et de noix.