Le monopole d’État québécois de la distribution d’électricité a dépensé 30 837 $ pour permettre à certains de ses employés d’aller voir l’ex-président américain Barack Obama et sa femme Michelle à l’une ou l’autre de leurs visites à Montréal.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Avec cette somme, Hydro a acheté 50 billets pour la visite de Barack Obama le 6 juin 2017 et 50 billets pour la conférence de Michelle Obama en février 2018. Aucune somme n’a toutefois été engagée pour l’activité de Mme Obama au Centre Bell du 3 mai dernier.

Dans des perspectives de mobilisation, d’inspiration, de marque de reconnaissance et d’invitation à la diversité, l’entreprise a jugé pertinent d’inviter des employés à y participer.

Extrait de la réponse écrite d’Hydro-Québec à notre demande d’accès à l’information

L’ancien président est venu prononcer une conférence à Montréal le 6 juin 2017. Michelle Obama est venue à deux reprises : le 5 février 2018 et le 3 mai 2019. Les événements du 6 juin 2017 et du 5 février 2018 ont été organisés par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM), dont Hydro est un membre important et un commanditaire. 

La rencontre du 3 mai 2019 de l’ex-première dame s’est déroulée au Centre Bell dans le cadre de la promotion de son autobiographie Becoming (Devenir). Au téléphone, Marc-Antoine Pouliot, porte-parole, a précisé qu’Hydro n’entend pas participer au prochain événement de M. Obama à Montréal. Dans le cadre de sa série Leaders internationaux, la CCMM a réinvité le 44président américain le 14 novembre prochain au Centre Bell.

Près de 165 000 $ chez les sociétés d’État

Hydro-Québec n’est pas la seule des sociétés d’État à démontrer de l’intérêt pour le couple qui a quitté la Maison-Blanche en 2017. Au total, les cinq sociétés d’État auxquelles l’information a été demandée ont dépensé 164 643 $ pour voir les Obama à Montréal. La Presse a demandé les dépenses engagées lors des visites du couple Obama à Montréal auprès d’Hydro-Québec, de Loto-Québec et de la Société des alcools (SAQ).

Plus tôt cette année, La Presse avait demandé les mêmes informations à Investissement Québec et à la Caisse de dépôt et placement. Ces deux organisations ont dépensé 130 000 $ pour assister à l’une ou l’autre des trois conférences qui ont été données à Montréal.

Outre Hydro-Québec, la Caisse de dépôt et Investissement Québec, Loto-Québec a dépensé 2242 $ pour l’événement du 6 juin 2017 et la SAQ, 1662 $ pour les activités des 6 juin 2018 et 5 février 2018 réunies. — Avec William Leclerc, La Presse