Exceldor étend sa présence au Canada

« Notre objectif est de mieux servir nos clients... (ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

« Notre objectif est de mieux servir nos clients nationaux », a expliqué le président-directeur général d'Exceldor, René Proulx

ARCHIVES LE SOLEIL

Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Montréal

Exceldor se tourne vers l'Ouest dans le cadre d'une alliance avec la coopérative Granny's, présente au Manitoba et en Saskatchewan, ce qui permettra à son chiffre d'affaires de franchir la barre du milliard de dollars.

Le producteur et transformateur québécois de volaille, qui appartient à ses 265 membres, accueillera ainsi les 130 membres de son nouveau partenaire, en vertu de l'accord annoncé mercredi. Les recettes annuelles de Granny's sont estimées à 160 millions. Le siège social d'Exceldor demeurera à Lévis.

« Notre objectif est de mieux servir nos clients nationaux, a expliqué le président-directeur général d'Exceldor, René Proulx, au cours d'une entrevue téléphonique. L'industrie se transforme depuis plusieurs années et ce n'est probablement pas terminé. »

Au Canada, dans le marché de la volaille, Exceldor rivalise essentiellement avec Olymel, les Aliments Maple Leaf, Sofina Foods et Maple Lodge Farms.

À l'aube de son 75e anniversaire, qui sera souligné l'an prochain, la coopérative québécoise désirait afficher des revenus supérieurs à 1 milliard et étendre sa présence au Canada - ce que Granny's lui permet de réaliser.

Exceldor, qui commercialise ses produits sous diverses marques, dont Exceldor et Butterball, compte parmi ses clients les grandes chaînes d'alimentation comme Loblaw, Metro, Sobeys ainsi que les détaillants Walmart et Costco.

Des entreprises spécialisées dans les services alimentaires comme Groupe Colabor et Sysco achètent également chez Exceldor.

« Évidemment, ces clients souhaitent avoir des partenaires qui vont les suivre dans leur croissance nationale et ce que l'on fait correspond à leurs attentes, a expliqué le président-directeur général de la coopérative. Les acquisitions vont se poursuivre. »

En avril, Exceldor avait, pour un montant non précisé, acquis une participation majoritaire dans l'entreprise familiale Les Viandes Lacroix, qui compte quelque 450 employés et qui est établie à Saint-Hyacinthe. Elle est aussi copropriétaire des entreprises Unidindon et Volailles Giannone au Québec, ainsi que Golden Valley Farms en Ontario.

M. Proulx a indiqué que la coopérative allait continuer à prendre d'autres bouchées, mais probablement à l'extérieur du Québec, où le marché est principalement occupé par Exceldor et Olymel. Il n'est toutefois pas question, pour le moment, de regarder du côté des États-Unis.

« Notre vision, c'est d'être un chef de file canadien dans la volaille, a-t-il dit. Les États-Unis, nous ne sommes pas encore rendus là. Cela ne fait pas partie de notre vision à court ou moyen terme. »

Dans la foulée de l'accord avec Granny's, le conseil d'administration d'Exceldor accueillera deux nouveaux membres, pour un total de neuf, en provenance du Manitoba. Plus de 80 % du volume de volaille proviendra du Québec et de l'Ontario, selon M. Proulx. Granny's compte une usine de transformation à Winnipeg.

La coopérative comptera dorénavant plus de 3450 employés.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer