Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

LA NOMINATION

Warner Bros. choisit une femme

Ann Sarnoff prend la tête de la Warner Bros. Elle devient ainsi la première femme PDG en 96 ans d’histoire du studio. Celle qui dirigeait BBC Studios aux États-Unis remplace Kevin Tsujihara, qui a été forcé de quitter l’entreprise pour cause d’abus de pouvoir en mars dernier. Critiquées pour sa faible représentation féminine dans les postes de haute direction, AT&T et WarnerMedia (qui détiennent Warner Bros.) se seraient engagées à recruter une femme à ce poste, selon Variety. Si cette nomination envoie un message de bris de plafond de verre, en entrevue, Ann Sarnoff n’a pas joué sur cette première. Elle s’est plutôt contentée de dire qu’elle « avait hâte de voir de quelle façon [son] expérience pourrait profiter à l’équipe expérimentée déjà en place ». « Nous tentons tous d’intéresser les mêmes consommateurs. C’est une question de les aborder avec différents types de médias. Je crois qu’il faut analyser la situation à travers une nouvelle lentille. »

(Source : Variety)

LE GESTE

À coup de cupcakes

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Michael C. Platt

« Je sais que j’aime les cupcakes et qu’ils font partie de l’enfance, donc tous les enfants devraient en avoir. » La remarque vient de Michael C. Platt, 13 ans, qui a ouvert il y a deux ans sa boulangerie (Michaels Desserts), à même la cuisine de la maison familiale dans le Maryland. Pour chaque cupcake ou biscuit qu’il prépare et vend, il en donne un à des gens qui n’ont pas les moyens de s’en procurer. Il écoule environ 75 desserts par mois – 4 cupcakes se vendent 15 $US – par l’entremise de Facebook et de son site internet, raconte le Washington Post. Épileptique, le jeune pâtissier fait l’école à la maison, mais trouve du temps pour enseigner la pâtisserie à des enfants et faire la tournée de centres pour femmes battues et de maisons de transition. « J’ai toujours voulu avoir une mission, dit-il. Mais pour aider les autres, pas juste pour moi. »

QUI A DIT ?

Je ne croyais ni aux week-ends ni aux vacances à mes débuts. Je crois fermement qu’on devrait faire beaucoup de sacrifices au cours des toutes premières années [comme entrepreneur], particulièrement s’il y a de grands défis d’ingénierie à surmonter.

Bill Gates, milliardaire et fondateur de Microsoft, lors d’un événement organisé par le fonds Village Global Source : Inc.com

PHOTO ERIC VIDAL, ARCHIVES REUTERS

Bill Gates

L’INITIATIVE

Moins de plastique

Les géants de la consommation sont de plus en plus nombreux à s’engager dans la voie de la production responsable… et à le publiciser. Ces dernières années, on a noté les efforts de réduction du recours au plastique ou de l’augmentation de l’utilisation de plastique recyclé des Adidas, IKEA, Nike, Patagonia, McDonald’s et Starbucks. Les plus petites entreprises s’y mettent aussi. Un geste valorisé par les employés issus des générations Y et Z qui s’indignent de la pollution causée par les matières rejetées, qui craignent les conséquences du réchauffement climatique et qui aiment que les organisations se dotent de missions et soient conscientisées. « Plusieurs de ces entreprises sont de jeunes pousses technos, propulsées par les milléniaux, qui ont senti les nouveaux besoins du marché et qui comprennent qu’avoir un impact environnemental positif est de la responsabilité tant des individus que des entreprises », lit-on dans le Business Insider. (Source : Business Insider)

L’ÉTUDE

Ma tondeuse et ma pieuvre

Vos employés ont-ils déjà inscrit dans leurs notes de frais l’achat d’une pieuvre ou d’une tondeuse ? Selon une nouvelle étude de la firme de recrutement Robert Half, 58 % des directeurs financiers au Canada notent une hausse du nombre de demandes de remboursement « inappropriées » depuis trois ans. L’énumération des demandes fait autant sourire qu’écarquiller les yeux : contravention pour excès de vitesse, gardiennage, nourriture pour chats, journée au spa, achat d’une pieuvre à titre d’animal de compagnie, facture de nettoyage d’excréments de chiens… « Alors que certaines notes de frais peuvent sembler humoristiques, ou même audacieuses, elles peuvent causer des problèmes pour les entreprises, dit David King, président de district principal de Robert Half Management Resources, dans un communiqué. Il est avantageux pour les organisations de mettre en place des politiques claires et des processus d’examen efficaces. Autrement, des choses comme les notes de frais peuvent créer des situations coûteuses en temps. »

LA CITATION

Quel problème de recrutement ?

Pas vraiment. On a beaucoup de gens qui reviennent année après année. Et plusieurs décident de profiter de l’été pour travailler dans tous les festivals, aux Francos, au Jazz, à Osheaga, à ÎleSoniq, à Heavy Montréal et aussi maintenant au festival Juste pour rire.

Jacques-André Dupont, PDG de L’Équipe Spectra, à la question de La Presse : « On est en pleine période des festivals et vous embauchez 2000 personnes, principalement des étudiants, pour la durée des festivités. Avez-vous des problèmes de recrutement ? »

PHOTO ARCHIVES MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Jacques-André Dupont, PDG de L’Équipe Spectra