Source ID:1217c6fec1483b0c8898ca82a947f468; App Source:StoryBuilder

Airbnb demande de faire pression sur les ministres

Selon le règlement, les personnes qui souhaiteraient offrir... (PHOTO CHARLES PLATIAU, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Selon le règlement, les personnes qui souhaiteraient offrir en location de courte durée leur résidence principale devraient obtenir, moyennant certains frais, un numéro d'enregistrement en ligne.

PHOTO CHARLES PLATIAU, ARCHIVES REUTERS

La Presse Canadienne
Montréal

Airbnb fait valoir à ses utilisateurs que le gouvernement du Québec fait « fausse route » avec son projet de règlement encadrant l'industrie touristique.

Dans un courriel à des usagers, l'entreprise les appelle même à écrire aux ministres responsables pour leur dire « pourquoi elles font erreur ».

Le 5 juin, la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, et la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, ont annoncé un nouveau projet de règlement pour la location de courte durée au Québec. Ces règles devraient entrer en vigueur à l'automne.

Selon le règlement, les personnes qui souhaiteraient offrir en location de courte durée leur résidence principale devraient obtenir, moyennant certains frais, un numéro d'enregistrement en ligne. Ce numéro devrait être inscrit dans toute publicité, tout contrat et tout site internet en lien avec l'exploitation de la résidence principale.

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a fait valoir un mécanisme « simple, clair, et, surtout, équitable pour tous ». Mme Laforest a aussi souligné que Québec voulait ainsi s'attaquer à la diminution du nombre de logements locatifs.

Selon Airbnb, les nouvelles règles alourdiront le processus de location et « limiteront la capacité des Québécois de partager leur logement ».

« La preuve en est que les associations hôtelières québécoises ont immédiatement accueilli ces nouvelles dispositions comme une victoire pour leur industrie. De telles restrictions augmenteront le coût des voyages au Québec et réduiront le choix d'hébergement des voyageurs », peut-on lire dans le message envoyé aux utilisateurs.

« Il est important que les voyageurs qui, comme vous, utilisent les services du partage de résidence, expriment leurs points de vue aux deux ministres », ajoute l'entreprise.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer