(Québec) Ottawa veut donner un important contrat au chantier naval Davie à Lévis, soit la construction de deux traversiers, dont celui qui relie les Îles de la Madeleine à l’Île‑du‑Prince‑Édouard.

Gabriel Béland Gabriel Béland
La Presse

Le gouvernement fédéral a annoncé vendredi son intention de conclure un marché avec le Chantier Davie Canada. Les chantiers concurrents de la Davie ont maintenant 15 jours pour démontrer qu’ils satisfont aux exigences stipulées dans l’avis d’intention du gouvernement.

Ce contrat représenterait une bouffée d’air frais pour le chantier naval, qui s’est plaint dans les derniers mois de ne pas recevoir une juste part des contrats maritimes fédéraux.

« Investir dans de nouveaux traversiers à construire dans un chantier naval canadien appuiera le secteur maritime canadien, créera des emplois et fera croître la classe moyenne », a dit le ministre des Transports, Marc Garneau, dans un communiqué.

La valeur du contrat n’a pas été précisée par le gouvernement.

Les nouveaux traversiers viendront remplacer celui qui assure la liaison vers les Îles-de-la-Madeleine, et le NM Holiday Island, qui relie l’Île-du-Prince-Édouard à la Nouvelle‑Écosse.