La hausse des ventes de médicaments et une baisse des coûts de restructuration et d'autres coûts ont permis à la société pharmaceutique Merck d'afficher un bénéfice de 1,83 milliard US au quatrième trimestre, dépassant les attentes de Wall Street.

ASSOCIATED PRESS

Le fabricant du traitement phare contre le cancer Keytruda et des pilules Januvia contre le diabète avait perdu 1,05 milliard US un an plus tôt, alors qu'il avait réglé une facture fiscale de 2,92 milliards US en raison de la réforme fiscale fédérale adoptée à la fin 2017.

Merck a cependant dévoilé des prévisions financières pour 2019 légèrement inférieures au consensus des analystes.

La société de Kenilworth, au New Jersey, a fait état vendredi d'un bénéfice net de 69 cents US par action. Après ajustements pour exclure de multiples coûts non récurrents, ce montant s'élève à 2,75 milliards US, soit 1,04 $ US par action, ce qui est supérieur de 1 cent US aux attentes des analystes.

Les revenus ont été de 11 milliards US, légèrement supérieurs aux attentes et en hausse de 5 % par rapport à ceux de 10,43 milliards US du dernier trimestre de 2017. Merck a précisé que des taux de change défavorables avaient réduit les revenus de 3 % au cours du trimestre.

Les ventes de médicaments sur ordonnance ont totalisé 9,83 milliards US, en hausse de 6 %.

Lors d'une téléconférence pour discuter des résultats, le chef de la direction, Kenneth Frazier, a indiqué aux analystes que les investissements de Merck dans la recherche et le développement, ainsi que la forte performance de toutes ses activités, avaient abouti à « la plus forte croissance des revenus et du bénéfice depuis des années, et nous nous attendons à ce que cet élan se poursuive en 2019. »

Merck a estimé que son profit pour l'exercice 2019 devrait s'établir entre 4,57 $ US et 4,72 $ US par action, tandis que ses revenus devraient se chiffrer entre 43,2 milliards US et 44,7 milliards US. Les analystes du secteur tablaient jusqu'à maintenant sur un bénéfice par action de 4,69 $ US et un chiffre d'affaires de 44,2 milliards US pour 2019.

Pour l'ensemble de l'exercice 2018, Merck a réalisé un bénéfice net de 6,22 milliards US, ou 2,32 $ US par action, soit plus du double de celui de 2017. Le chiffre d'affaires annuel a totalisé 42,29 milliards US, un résultat en hausse de 5 % par rapport à l'exercice précédent.