Bombardier Transport a annoncé lundi la signature du renouvellement d’un contrat avec la Port Authority of New York and New Jersey pour l’exploitation et la maintenance du système de transport automatisé (AirTrain JFK) de l’aéroport international John F. Kennedy à New York.

La Presse canadienne

Ce contrat, d’une valeur approximative de 309 millions US (soit environ 403 millions CAN) s’étend sur une période de cinq ans, a indiqué l’entreprise.

En vertu du contrat, Bombardier Transport, établie à Berlin, sera notamment responsable de l’exploitation du train et de l’aide aux passagers 24 h sur 24, de la maintenance du parc de véhicules, de la maintenance des voies, de la signalisation ainsi que de toutes les installations du réseau comme les gares et les quais.

Elliot G. (Lee) Sander, président de la région des Amériques pour Bombardier Transport, a salué par communiqué la poursuite d’un partenariat de 16 ans pour fournir « un service […] centré sur les besoins des usagers de plus en plus nombreux du AirTrain JFK ».

Bombardier était membre du consortium mandaté pour concevoir et fournir le système AirTrain JFK, y compris le parc de 32 voitures de métro, maintenant connu sous le nom de Bombardier Movia, et exploite et entretien le système depuis sa mise en service en décembre 2003, a souligné l’entreprise.

Bombardier Transport affirme que le système est utilisé par plus de 20 millions de passagers chaque année.