Les consultations ne sont pas terminées, mais la version révisée du projet Royalmount prend forme. Selon un document obtenu par La Presse, le promoteur Carbonleo compte ajouter un volet résidentiel, non prévu initialement, augmenter les espaces verts et diminuer la superficie destinée aux espaces commerciaux.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Au moins une école devrait voir le jour et le complexe pourrait compter 5000 logements, selon Radio-Canada. Des travaux commenceront d’ici l’automne, à Mont-Royal.

« Le projet évolue et il va continuer de se bonifier grâce aux idées de celles et ceux qui contribuent à la démarche de participation publique que nous avons initiée », a répondu dans un courriel le vice-président exécutif de Carbonleo, Claude Marcotte.

Les critiques suscitées par le projet touristique et commercial, présenté en 2015, avaient forcé le promoteur à le réviser. Au cœur des préoccupations se trouvaient notamment l’augmentation du trafic dans la zone située à la croisée des autoroutes 15 et 40 et l’impact sur les autres commerçants.