(Vancouver) Telus a affiché vendredi un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 517 millions pour son deuxième trimestre, pendant lequel elle a enregistré une croissance du nombre d’abonnés sans fil supérieure aux attentes des analystes.

La Presse canadienne

La société de Vancouver a notamment attribué la croissance de ses profits par rapport à l’an dernier à des économies d’impôts.

Le bénéfice net par action a atteint 86 cents US, en hausse par rapport à celui de 390 millions, ou 66 cents par action, du même trimestre l’an dernier.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice ajusté était essentiellement stable à 416 millions, ou 69 cents par action, ce qui était inférieur aux attentes des analystes.

Les revenus ont progressé de 4,2 % pour s’établir près de 3,6 milliards, comparativement à 3,45 milliards l’an dernier. Cette croissance était conforme aux prévisions des spécialistes.

Cependant, Telus a facilement surpassé les attentes en ce qui a trait au gain net d’abonnés à ses services mobiles, soit 82 000 abonnés, avec l’ajout de 72 000 appareils connectés, incluant ses activités de « l’internet des objets ».

La firme Canaccord Genuity a souligné que cette performance était essentiellement attribuable à la prolongation de ses canaux de distribution, aux changements démographiques et à l’activité promotionnelle.

Canaccord estimait que Telus ne recruterait que 55 000 abonnés sans fil, tandis que RBC Marchés des capitaux s’attendait à 49 000 ajouts nets à ce chapitre, en plus de 45 000 ajouts nets aux autres appareils connectés.