(Washington) La banque américaine Wells Fargo, touchée ces dernières années par une série de scandales, a affiché des bénéfices en forte hausse au deuxième trimestre 2019, dépassant les prévisions des analystes.

Agence France-Presse

La 4e banque américaine par son volume d’actifs a enregistré un bénéfice net de 6,2 milliards de dollars, en hausse de 20 %, tandis que le bénéfice ajusté par action s’est établi à 1,30 dollar en hausse de 33 %, alors que les analystes misaient sur 1,15, selon un communiqué publié mardi.

Le chiffre d’affaires s’est maintenu à 21,6 milliards de dollars, supérieur aux attentes des analystes qui misaient sur 20,94 milliards.

Depuis 2016, la banque a souffert des répercussions de plusieurs scandales liés à ses méthodes de ventes et à des créations de comptes factices.

« Nous continuons à faire des progrès sur nos grandes priorités qui sont nos clients et nos salariés », a insisté le PDG par intérim Allen Parker alors que la banque cherche toujours un dirigeant depuis le départ du PDG Tim Sloan.