(New York) Les sociétés américaines Global Payments et Total System Services (TSYS), spécialisées dans les services de paiements électroniques, ont annoncé mardi fusionner pour créer un géant du secteur capable de rivaliser avec les banques traditionnelles.

Agence France-Presse

Techniquement, Global Payments va racheter TSYS dans une opération valorisée à 21,5 milliards de dollars, est-il précisé dans un communiqué.

La société Global Payments espère que ce mariage « à égaux », qui sera financé en actions, va lui permettre de tenir tête aux grandes banques et aux « Fintech » (sociétés technologiques proposant des services financiers) dans un secteur de plus en plus concurrentiel.

Le marché des paiements financiers devrait peser près de 3000 milliards de dollars par an d’ici 2023 parce que les consommateurs choisissent de plus en plus de régler leurs transactions par des solutions technologiques qu’en numéraire, selon le cabinet McKinsey.

À la finalisation de l’opération, prévue au quatrième trimestre, la nouvelle entité, baptisée Global Payments, va procéder à plus de 50 milliards de dollars de transactions par an à travers le globe, ce qui en fera un des plus gros acteurs du secteur, affirme l’entreprise.

La nouvelle société aura un siège aussi bien à Atlanta et à Columbus (Géorgie, sud-est) et sera détenue à 52 % par les actionnaires actuels de Global Payments et à 48 % par ceux de TSYS.

Outre les paiements, elle garantit aussi la technologie et la sûreté des paiements reçus par les commerçants.

Le secteur des paiements est en effervescence depuis le début de l’année : depuis mars on a enregistré le rachat pour 35 milliards de dollars de WorldPay par le géant informatique américain FIS (Fidelity National Information Services), tandis que Fiserv Inc a avalé pour 22 milliards First Data Corp.