(Montréal) La Financière Power a affiché lundi un bénéfice net du premier trimestre de 536 millions, un résultat inférieur aux attentes qui représentait une baisse de 8,5 % par rapport au profit de 586 millions de la même période l’an dernier.

La Presse canadienne

Le bénéfice par action de la société montréalaise s’est établi à 75 cents pour le trimestre clos le 31 mars, en baisse par rapport à celui de 82 cents du même trimestre en 2018.

Les analystes visaient en moyenne un bénéfice par action de 78 cents, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.

La Financière Power détient des participations majoritaires dans Great-West Lifeco, la Financière IGM, Wealthsimple Financial, ainsi qu’une participation minoritaire dans Pargesa Holding.

Le bénéfice trimestriel tiré des sociétés d’assurances de l’entreprise, qui comprennent notamment la Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie, s’est établi à 444 millions, en baisse par rapport à celui de 495 millions de l’année dernière.

Les profits de la Financière Power tirés des activités de la Financière IGM et de Pargesa Holding au cours du trimestre ont légèrement grimpé à 110 millions et 46 millions, respectivement, par rapport à 107 millions et 44 millions en 2018.